Roses des Sables et Mille Perthuis
AccueilAccueilLiensSuivez-nous sur FacebookE-Mail  

02 - De la gare de Camaret à la station de Violès
Ancienne ligne d'Orange à Buis-les-Baronnies
à VTT


Partie précédente :
Piste Verte
Orange - Buis-les-Baronnies : 01 - de la gare d'Orange à la gare de Camaret

Table des voies vertes et anciennes voies ferrées






Évolution du parcours entre les gares d'Orange et du Buis-les-Baronnies
Evolution du parcours


De la gare de Camaret à la gare de Violès : 5,8 km

Trajet


Ouvrez le tracé de cette section de ligne sur Géoportail

TUTO pour utiliser les coordonnées UTM


Photos des 01 et 02 août 2021

PN sur l'emprise de la gare de Camaret



En 1915, dos à la maisonnette
de garde-barrière du passage à niveau du "chemin vicinal N° 2 de Camaret à Joncquières",
Aqueduc sur l'emprise de la gare de Camaret






le train parti d'Orange à 6 heures


Aqueduc sur l'emprise de la gare de Camaret








s'engageait sur un aqueduc de 0,60 m.

Aqueduc sur l'emprise de la gare de Camaret





à disposition des eaux d'un fossé d'arrosage







UTM :
31 T 649986 4891513
emprise de la gare de Camaret






et s'avançait à vue


Emprise de la gare de Camaret





en direction du quai


Gare de Camaret





de la gare de Camaret où il se présentait à 6 h 15.







UTM :
31 T 650106 4891525
Gare de Camaret





Les
gares de Camaret,








UTM :
31 T 650106 4891525
Emprise de la gare de Camaret



Sablet, Vaison, Mollans-Propriac, le Buis-les-Baronnies et les stations de Violès, Roaix, Malaucène-Crestet et d'Entrechaux sont ouvertes au service complet de la grande vitesse,
Gare de Camaret




à l'exclusion des chevaux chargés dans des wagons-écuries s'ouvrant en bout







UTM :
31 T 650106 4891525
Emprise de la gare de Camaret




et des voitures à quatre roues, à deux fonds et à deux banquettes à l'intérieur, omnibus, diligences, etc.



Journal officiel du 13 mai 1907

Gare de Camaret





Côté cour, le jardin du chef de gare était







UTM :
31 T 650106 4891525
Rue de la gare de Camaret




coupé en deux par la rue (avenue sur le plan)... de la Gare.

Gare de Camaret





Les convois


Emprise de la gare de Camaret





repartaient le long de la halle aux marchandises


Emprise de la gare de Camaret





au travers


Fin de l'emprise de la gare de Camaret







d'une vaste emprise


Fin de l'emprise de la gare de Camaret






- aujourd'hui reconvertie -


Fin de l'emprise de la gare de Camaret









et retrouvaient leur voie unique

Fin de l'emprise de la gare de Camaret







à l'arrière


de la gare de Camaret à la gare de Violès




de l'actuel centre technique municipal de Camaret.







UTM :
31 T 650256 4891535
de la gare de Camaret à la gare de Violès





La voie déferrée


de la gare de Camaret à la gare de Violès





trace

de la gare de Camaret à la gare de Violès






un sillon entre des vignes,

de la gare de Camaret à la gare de Violès





puis coupe un chemin de service






UTM :
31 T 650690 4891581
de la gare de Camaret à la gare de Violès








inexistant à l'époque ferroviaire des lieux.













UTM :
31 T 650690 4891581
de la gare de Camaret à la gare de Violès





Un humble remblai,


de la gare de Camaret à la gare de Violès






en recherche d'ombre,


de la gare de Camaret à la gare de Violès





perd sa continuité

de la gare de Camaret à la gare de Violès





par la faute d'un fossé








UTM :
31 T 650881 4891597
de la gare de Camaret à la gare de Violès




mis à nu au moment de la construction de la départementale 23.

de la gare de Camaret à la gare de Violès







Les trains, en leur temps, sautillaient le fossé


de la gare de Camaret à la gare de Violès





sur un aqueduc voûté de 0,60 m. puis coupaient à niveau,
de la gare de Camaret à la gare de Violès






non pas la D 23


de la gare de Camaret à la gare de Violès





mais le chemin des Mulets qui lui est parallèle.







UTM :
31 T 650904 4891597
de la gare de Camaret à la gare de Violès





Le remblai,

de la gare de Camaret à la gare de Violès






écrêté,


de la gare de Camaret à la gare de Violès




reprend vigueur, mais il a perdu dans l'opération

de la gare de Camaret à la gare de Violès






un aqueduc de 0,60 mètre à châssis et dalles.











UTM :
31 T 651128 4891609

de la gare de Camaret à la gare de Violès




L'ex-plate-forme du petit train du Buis arrive en vue de l'ancien

de la gare de Camaret à la gare de Violès









passage à niveau

de la gare de Camaret à la gare de Violès





du chemin de Carry (ex-chemin rural d'Escarry) qu'elle traverse avant







UTM :
31 T 651223 4891627
de la gare de Camaret à la gare de Violès






de s'embroussailler


de la gare de Camaret à la gare de Violès






droitement


de la gare de Camaret à la gare de Violès





vers l'est.

de la gare de Camaret à la gare de Violès





Les convois surplombaient

de la gare de Camaret à la gare de Violès





le "chemin rural d'Orange à Violès",

de la gare de Camaret à la gare de Violès





actuel chemin
de Vacqueyras, sans profiter de l'ombre de La Garcine






UTM :
31 T 651541 4891648
de la gare de Camaret à la gare de Violès









mais de celle


de la gare de Camaret à la gare de Violès






du feuillage ambiant.


de la gare de Camaret à la gare de Violès





Les trains s'engageaient alors









UTM :
31 T 651583 4891660
de la gare de Camaret à la gare de Violès





sur le tablier


de la gare de Camaret à la gare de Violès









aujourd'hui manquant


de la gare de Camaret à la gare de Violès




d'un aqueduc de 0,50 mètres
à châssis et dalles
de la gare de Camaret à la gare de Violès





et coupaient


de la gare de Camaret à la gare de Violès





le "chemin rural d'Orange à Avignon".









UTM :
31 T 651594 4891662
de la gare de Camaret à la gare de Violès





Au sortir
du passage à niveau de 4 mètres, non gardé,

de la gare de Camaret à la gare de Violès






la voie déferrée


de la gare de Camaret à la gare de Violès





se réengage


de la gare de Camaret à la gare de Violès






sur un fossé







UTM :
31 T 651607 4891664
de la gare de Camaret à la gare de Violès




dont l'aqueduc, lui aussi de 0,50 mètre
à châssis et dalles
de la gare de Camaret à la gare de Violès







a rendu son tablier.


de la gare de Camaret à la gare de Violès





Entre vigne


de la gare de Camaret à la gare de Violès






et chemin,


de la gare de Camaret à la gare de Violès





la voie déferrée,


de la gare de Camaret à la gare de Violès





accompagnée


de la gare de Camaret à la gare de Violès





de câbles et tuyaux souterrains,


de la gare de Camaret à la gare de Violès





se présente


de la gare de Camaret à la gare de Violès




à la croisée du "chemin vicinal N° 3 de Camaret à Violès" qu'elle traverse en biais, à 49°,

de la gare de Camaret à la gare de Violès





sur un passage à niveau gardé, de 4 mètres.







UTM :
31 T 651810 4891682
de la gare de Camaret à la gare de Violès




Le long de la maisonnette de garde-barrière, un chemin d'exploitation prend appui sur la plate-forme déferrée

de la gare de Camaret à la gare de Violès




puis s'en désolidarise en virant à gauche.

La voie abandonnée








UTM :
31 T 651877 4891688
de la gare de Camaret à la gare de Violès





noie son chagrin entre deux parcelles de vigne


de la gare de Camaret à la gare de Violès





au-delà desquelles elle se met au service









UTM :
31 T 652099 4891709
de la gare de Camaret à la gare de Violès





d'un chemin de terre.

de la gare de Camaret à la gare de Violès




La ligne d'Orange à Vaison, d'une longueur de 27 kilomètres, comprise dans la convention générale de 1883, complétée par la loi du 2 août 1886, devait être exécutée à voie large, mais à la suite des instances de l'administration qui s'appuyait, d'un côté, sur les intérêts de la région nouvelle, à desservir, et, de l'autre, sur des précédents de même nature déjà acceptés par les Compagnies de l'Ouest et de l'Orléans, il a été décidé que cette ligne serait à voie étroite

de la gare de Camaret à la gare de Violès


et qu'elle serait prolongée jusqu'à Buis-les-Baronnies, sous réserve que la participation de la Compagnie Paris-Lyon-Méditerranée dans les dépenses de construction ne dépasserait pas la limite primitivement admise, et que les ateliers spéciaux nécessaires à l'entretien du matériel de cette ligne seraient construits par l'Etat.
de la gare de Camaret à la gare de Violès



La contribution de la Compagnie a été réduite de 25.000 fr. à 12.500 fr. par kilomètre. Il a été, de plus, stipulé qu'il n'y aurait que deux types de voitures à voyageurs au lieu de trois, chiffre posé par la convention de 1883.

Paris-Capital : journal financier 21 décembre 1894
 de la gare de Camaret à la gare de Violès





La voie étroite, donc,
de la gare de Camaret à la gare de Violès





enjambait

de la gare de Camaret à la gare de Violès





le
canal

de la gare de Camaret à la gare de Violès





de Carpentras

de la gare de Camaret à la gare de Violès





sur le tablier


de la gare de Camaret à la gare de Violès





métallique
d'un pont-rail de 3 mètres.









UTM :
31 T 652552 4891751
de la gare de Camaret à la gare de Violès




Les deux chemins (ou sentiers) parallèles au canal bénéficiaient chacun d'un PN particulier, d'un mètre, pour piétons.

de la gare de Camaret à la gare de Violès





Vingt-deux mètres plus loin,
de la gare de Camaret à la gare de Violès





l'ex-passage à niveau en biais à 55° du
"chemin vicinal N° 31",







UTM :
31 T 652617 4891757
de la gare de Camaret à la gare de Violès





s'est élargi avec la chaussée de
l'actuel chemin des Chariots.
de la gare de Camaret à la gare de Violès





La voie déferrée prend aussi ses aises


de la gare de Camaret à la gare de Violès





avec l'assentiment des arbustes


de la gare de Camaret à la gare de Violès





du bois de Cabassole.


de la gare de Camaret à la gare de Violès


Le Sénat est plus clair sur les motivations du choix d'une voie étroite.

Depuis il a été reconnu qu'on pourrait étendre le rayon d'action de cette ligne, en la prolongeant au-delà de Vaison, dans la direction de l'Est, jusqu'en un point dit Buis-les-Baronnies.
de la gare de Camaret à la gare de Violès



On donnerait ainsi satisfaction aux instances réitérées de nombreuses populations intéressées et cela sans augmenter les charges de l'Etat, en adoptant le système de voie étroite.

de la gare de Camaret à la gare de Violès


Une convention a été passée, dans ce but, le 29 juin 1893, avec la Compagnie P-L-M.

Par cette convention, la Compagnie accepte la substitution de la ligne totale à voie étroite, à la ligne partielle à voie normale d'Orange à Vaison.

de la gare de Camaret à la gare de Violès


L'agencement des terres n'a plus rien à voir avec ce qu'il était en fin du XIXème siècle.

Des passages à niveau de chemins particuliers ont été modifiés pendant et après l'exploitation ferroviaire.
de la gare de Camaret à la gare de Violès





Le PN en biais à 83°









UTM :
31 T 653106 4891804
de la gare de Camaret à la gare de Violès




d'un chemin d'exploitation a laissé des traces de son existence passée, même si son parcours
de la gare de Camaret à la gare de Violès





et ses débouchés ont varié.

de la gare de Camaret à la gare de Violès





Dans l'axe du Mont Ventoux


de la gare de Camaret à la gare de Violès






et, plus près, des Dentelles de Montmirail,


de la gare de Camaret à la gare de Violès





la voie ferrée, à 9 kilomètres de son point de départ, croisait un chemin particulier







UTM :
31 T 653378 4891831
de la gare de Camaret à la gare de Violès





et poursuivait


de la gare de Camaret à la gare de Violès





en remblai.


de la gare de Camaret à la gare de Violès





Le talus


de la gare de Camaret à la gare de Violès





naturellement végétalisé

de la gare de Camaret à la gare de Violès





se perd sous des broussailles


de la gare de Camaret à la gare de Violès






qui masquent un aqueduc







UTM :
31 T 653517 4891840
de la gare de Camaret à la gare de Violès






de 0,70 mètre 
à châssis et dalles au service d'un fossé d'arrosage.
de la gare de Camaret à la gare de Violès





La voie déferrée


de la gare de Camaret à la gare de Violès






délimite indirectement son territoire


de la gare de Camaret à la gare de Violès




sans pour autant préciser l'emplacement de l'ex-PN de 
4 mètres, non gardé, d'un chemin d'exploitation particulier.






UTM :
31 T 653604 4891850

de la gare de Camaret à la gare de Violès





La trouée, entre les vignes


de la gare de Camaret à la gare de Violès






prend forme de chaussée


de la gare de Camaret à la gare de Violès




jusqu'à la croisée du "
chemin rural de Camaret à Gigondas".







UTM :
31 T 653848 4891868
de la gare de Camaret à la gare de Violès







Les convois s'engageaient là sur un
passage à niveau de 4 mètres en biais à 120°, à l'angle d'une maisonnette de garde-barrière aujourd'hui disparue.
de la gare de Camaret à la gare de Violès





Le remblai


de la gare de Camaret à la gare de Violès





s'interrompt très vite pour laisser de l'air








UTM :
31 T 653902 4891876
de la gare de Camaret à la gare de Violès





 à un aqueduc à châssis et dalles,

de la gare de Camaret à la gare de Violès









de 50 centimètres.

de la gare de Camaret à la gare de Violès





Le 10 mai 1907,


de la gare de Camaret à la gare de Violès





sur cette plane ligne droite,


de la gare de Camaret à la gare de Violès





sur fond de Mont-Ventoux,


de la gare de Camaret à la gare de Violès





les trains entamaient une période de rodage de 82 jours


de la gare de Camaret à la gare de Violès





qui restreignait leur vitesse à 35 km/heure.
de la gare de Camaret à la gare de Violès





En 1915, 8 années après la période de rodage,


de la gare de Camaret à la gare de Violès





le train partant à 6 heures d'Orange

de la gare de Camaret à la gare de Violès




mettait 2 h 38 minutes pour atteindre Buis-les-Baronnies, distant de 49,719 kilomètres,
de la gare de Camaret à la gare de Violès




soit une moyenne de 18,88 kilomètres/heure.

de la gare de Camaret à la gare de Violès





La trouée


de la gare de Camaret à la gare de Violès






entre les vignes


de la gare de Camaret à la gare de Violès





se trouve coupée

de la gare de Camaret à la gare de Violès



par le chemin des Rouvières qui fait frontière entre les communes de Camaret-sur-Aigues et de Violès.

Le tortillard franchissait là ce qui n'était qu'un chemin rural, sur un PN de 4 mètres en biais à 107°.


UTM :
31 T 654542 4891935de la gare de Camaret à la gare de Violès






La voie déferrée pourfend un vignoble


de la gare de Camaret à la gare de Violès





et s'introduit


de la gare de Camaret à la gare de Violès





dans un bosquet


de la gare de Camaret à la gare de Violès





où elle prend une grande respiration


de la gare de Camaret à la gare de Violès






pour traverser en biais une piscine.

de la gare de Camaret à la gare de Violès





Elle évite par la gauche une habitation


de la gare de Camaret à la gare de Violès





et sort du bois


de la gare de Camaret à la gare de Violès




retisser des liens visuels avec les Dentelles de Montmirail.

Sauf erreur

de la gare de Camaret à la gare de Violès







du profil de la ligne, il n'avait pas été prévu là de passage à niveau entre un chemin d'exploitation et un chemin, tout court.

de la gare de Camaret à la gare de Violès








En 1944, et même très certainement avant, il y en avait un,


de la gare de Camaret à la gare de Violès





sur l'actuel chemin de Bel-Air.







UTM :
31 T 654938 4891972
de la gare de Camaret à la gare de Violès




Incognito à travers une vigne, la plate-forme désaffectée

de la gare de Camaret à la gare de Violès


va à la rencontre d'un fossé d'arrosage doublé d'un sentier.
 Le PN piétons, d'un mètre sans portillon, non gardé, et l'aqueduc parallèle, de 0,60 mètre
à châssis et dalles, se cachent dans la végétation





UTM :
31 T 655089 4891981
de la gare de Camaret à la gare de Violès





à l'arrière du mur d'enceinte d'une habitation
nouvelle.
de la gare de Camaret à la gare de Violès





La voie ferrée


de la gare de Camaret à la gare de Violès





passait la borne


de la gare de Camaret à la gare de Violès





de son PK 11


de la gare de Camaret à la gare de Violès






et coupait à niveau







UTM :
31 T 655380 4891995
de la gare de Camaret à la gare de Violès

Février 2009



"l'avenue de Bel-Air" sur un passage à niveau de 4 mètres, en biais de 66° 45'.
de la gare de Camaret à la gare de Violès








Un fossé d'arrosage, arrivé le long de la route,

de la gare de Camaret à la gare de Violès





confie ses eaux à la galerie voûtée d'un a
queduc de 0,60 mètres.







UTM :
31 T 655390 4891993
de la gare de Camaret à la gare de Violès




Entre 2009 et 2021, l'ouvrage a vu ses garde-corps adhérer à l'art nouveau.


de la gare de Camaret à la gare de Violès





Les vignes, une fois encore, s'écartent


de la gare de Camaret à la gare de Violès




au passage de la voie déferrée qui limite l'expansion


de la gare de Camaret à la gare de Violès








des terrains à bâtir du Clos Bel-Air.
de la gare de Camaret à la gare de Violès





A l'extrémité sud-est
du lotissement,

de la gare de Camaret à la gare de Violès




la voie déferrée sautille, quelque part dans la végétation, un fossé









UTM :
31 T 655684 4891938
Emprise de la gare de Violès







sur un aqueduc voûté de 0,60 mètre.

En 1915, le train parti d'Orange à 6 heures,
Emprise de la gare de Violès





pénétrait sur l'emprise


Gare de Violès





de la gare








UTM :
31 T 655918 4891887
Gare de Violès





de Violès


Gare de Violès





où il était attendu


Gare de Violès





à 6 h 29.


Avenue de la gare de Sablet





L'avenue de la gare


Ex-avenue de la gare de Violès




s'est mue en route du Plan de Dieu et a changé le socle de sa croix de carrefour.

Gare de Violès






Côté cour,

Gare de Violès





le bâtiment voyageur et la halle aux marchandises attenante


Place de l'Ancienne gare de Violès






donnent de nos jours sur la "place de l'Ancienne Gare", desservie par la route d'Orange.

Gare de Sablet





Les convois


Gare de Violès






repartaient à l'est

Puits de la gare de Violès









à l'écart d'un puits


Emprise de la gare de Violès








et quittaient l'emprise de la station

PN à la sortie de la gare de Violès



en bordure de la maisonnette de garde-barrière du passage à niveau du "chemin vicinal N°2 dit du Plan de Dieu" ; un PN de 4 mètres en biais à 110°.

Ils poursuivaient 
en direction de la gare de Sablet.
Emprise de la gare de Violès




Aujourd'hui, la voie déferrée se glisse, au travers d'une haie, dans la propriété voisine
Emprise de la gare de Violès




où elle traverse un garage et les bâtisses attenantes et quitte l'enclos par un portail donnant

PN à la sortie de la gare de Violès





sur la route du Plan de Dieu.








UTM :
31 T 656003 4891890


Partie suivante :
Piste Verte
Orange - Buis-les-Baronnies : 03 - De la station de Violès à la gare de Sablet

Table des voies vertes et anciennes voies ferrées





N’hésitez pas à partager le lien de cette page sur les réseaux sociaux, dans des forums, sur vos blogs, listes de diffusion... Merci !



© 2021 Accueil | Suivez-nous sur Facebook